Présentation de livre: L'ombre de Vincent

de Marc Wilwert

«La nuit est un phénomène merveilleux qui me détend, sa quiétude et son calme paisible m´attirent comme les mites et les papillons de nuit sont attirés par les sources lumineuses.... Dans les ténèbres, je ne perçois aucun élément menaçant ou effrayant, bien au contraire: l´obscurité me donne de l'énergie après toute sorte d'épuisement.»

Ce témoignage figure sur deux pages sinon blanches, couleur prépondérante du livre que Marc Wilwert a publié. Dans sa qualité de photographe il a créé un monde magique portraiturant Vincent, atteint d´albinisme, dans une maison entièrement peint en blanc. Les pages du livre sont majoritairement vides si on exclut les quelques citations très personnelles de Vincent et les  photographies. Aucune pagination n'est donnée comme si Marc Wilwert voudrait intensifier l'atmosphère discrète et en tant que lecteur on se sent presque comme intrus.

Une expérience à ne pas manquer !!!

Entretien avec Marc Wilwert :
Comment est née l´idée pour ce livre ? Et le personnage de Vincent en particulier ?

Déjà je suis un grand fan du „livre“ tout court….de l’objet aussi que le livre représente. Et, en tant que photographe, le livre peut être un médium extraordinaire pour présenter des séries photographiques:
Ce médium met bien en évidence des caractéristiques comme la cohérence ou une certaine intimité des photos respectives… ainsi l’idée de réaliser un livre sur Vincent venait presque naturellement.
Ce livre est en effet un hommage à Vincent, ce personnage attachant et extraordinaire….Une sorte de journal intime, tout en éclairant aussi un sujet plus général et métaphysique.

Quelle était votre source d'inspiration pour devenir photographe ?
Ce qui m’a inspiré, voire fasciné en ce qui concerne la photographie est surtout le lien que cette dernière est obligée d’entretenir avec la réalité et le réel. Cette limitation est souvent source de créativité et attribue une certaine force au médium qu’est la photographie… Aussi, la notion de vérité est toujours une composante principale qui fait partie d’une oeuvre photographique, dans un sens ou dans un autre. 
Comme je viens de le dire plus haut, j’adore les livres photographiques, le livre en tant qu’objet, le livre en tant que médium au service de la photographie. Et aujourd’hui, grâce aux nouveaux moyens du „ print on demand“ et de l’auto-édition (possibilité de réaliser des livres dites d'artistes ou des micro-éditions) il m’est possible d’expérimenter et de créer sans contraintes dans ce domaine. Oui! Il y aura certainement d’autres projets photographiques que je publierai sous forme de livre.

Comment est-ce que vous avez fait connaissance avec Vincent? Où est-ce Vincent qui vous a trouvé? Comment est née l'idée de faire tout en blanc? Est-ce que les pages presque blanches sont censées peut être d'y écrire ses propres idées en tant que lecteur?
En ce qui concerne Vincent, j’ai eu la grande chance d’avoir pu prendre connaissance de son existence par des recherches sur internet, notamment via les réseaux sociaux. La couleur et la tonalité prédominante est bien le blanc dans l’ensemble du livre. Certes, le blanc a un fort caractère symbolique en soi, mais dans le livre „ L’ombre de Vincent“, j’ai voulu aller plus loin. Effectivement, la maison, le lieu où la rencontre a eu lieu, était toute peinte en blanc! Dans ce cas, cette maison devient une métaphore pour un univers, un microcosme, dans lequel Vincent évolue…Et Vincent devient synonyme de l’homme en général. De l’homme contemporain, qui essaie de s’approprier de tout, de dominer son environnement naturel et de le modifier afin de l’adapter à ses propres besoins. En ce qui concerne les pages blanches, elles  peuvent être interprétées comment étant un symbole pour une ouverture d’esprit, le commencement d’une nouvelle ère...

Quel est votre livre préféré?
Mon livre préféré est la publication de Edward Ruscha „Twentysix Gasoline Stations“. Un livre phare de l’auto-édition, devenu culte! A découvrir sans modération!

Surprise! Pour la nouvelle année, Rosportlife et Martine's Leseecke vous offre le livre “L’ombre de Vincent” de Marc Wilwert. Visitez notre page Facebook, laissez un commentaire sous cet article et tentez votre chance!

Venez découvrir d'autres articles de Martine: 
Prinzessin Charlotte, un livre de Joseph Kayser (article luxembourgeois)

Pirat - oder Seeräuber sterben nie, un livre de Bernd Marcel Gonner (article luxembourgeois)

Lizard Queen, un livre de Tullio Forgiarini (article luxembourgeois)

Elle a aussi une page Facebook: Martine's Leseecke

About the author

Martine
Martine

Musik, Natur, Sport, Kunst und Kultur und vor allem Lesen. Dies sind einige meiner vielen Interessen. Geboren in Luxemburg und wohnhaft im Westen, bin ich in der Mitte des Lebens angekommen und genieße dessen Vielfalt jeden Tag aufs Neue. 

Die Literatur ist für die Menschheit das, was Träume für den Einzelnen sind. Isabel Allende