Découvrir Saas-Fee

Autoproclamée République Libre des Vacances

Article publié dans "Lëtz Be Healthy" - Septembre 2017
 
Par Servane Calmant / Sources: www.MySwitzerland.com, www.swissworld.org, www.swissinfo.chwww.saas-fee.ch
 
 

« Et soudain, on fait face à un panorama comme je n’en avais encore jamais vu nulle part ailleurs. On est simultanément au bout du monde et à son point d’origine, à son commencement et à son point central. »

 

Ces mots, on les doit au grand dramaturge allemand Carl Zuckmayer, qui a passé la fin de sa vie à Saas-Fee, en Suisse. Comme lui, on a succombé au charme de ce village authentique qui tutoie les plus hauts sommets alpins, bannit les voitures de son territoire, héberge de vieux raccards en bois et regorge de coins romantiques. Saas-Fee, République Libre des Vacances, c’est chic et authentique. Coup de cœur.

 

 

300 jours de soleil, qui dit mieux ?

La vallée de Saas (qui comprend quatre villages suisses dont Saas-Fee perchée à 1.800 mètres d’altitude) est exposée plein sud, ce qui garantit aux voyageurs 300 jours de soleil par an. Mais quelle insolence ! Doit-on déceler ici l’ultime argument marketing du canton valaisien ? Point du tout, en octobre et mars derniers, nous mangions dehors, sous un ciel bleu azur et un soleil des plus généreux. Ici, tout le monde le dit, le soleil brille toujours à Saas-Fee !

 

Non sans humour, la vallée de Saas s’est d’ailleurs rebaptisée Free Republic of Holidays Saas-Fee (La République Libre des Vacances de Saas-Fee). Tout un programme ! Auquel adhèrent de nombreux sportifs : la perle des Alpes propose en effet aux randonneurs plus de 350 km de sentiers balisés pour découvrir pas moins de 18 sommets de 4.000 mètres d’altitude, dont l’Allalin (4.027 m) à escalader depuis une des stations du Métro Alpin, le plus haut métro au monde ! Tout le monde ne veut / ne peut cependant pas monter si haut: traversée d’une gorge alpine, via ferrata, rencontre avec les marmottes en contrebas de la station de Spielboden, circuits VTT de 70 kilomètres, ponts suspendus, piste de luge d’été, sentiers thématiques constituent une expérience extraordinaire. Impossible de s’ennuyer en République Libre des Vacances.

 

 

De la glisse, jusque fin avril

Le sommet des pistes de la Perles des Alpes culmine à 3.550 mètres ! De quoi profiter d’un enneigement remarquable jusque tard dans le printemps. La fin de la saison 2018 est annoncée pour le 22 avril. Prêt(e) à dévaler 150 km de pistes (dont 40% de rouges) avec vue panoramique sur 18 sommets dont treize de plus de 4.000 mètres ? Là-haut, tout là-haut, on aperçoit le Dom, la montagne la plus haute de Suisse qui, du haut de ses 4.545 mètres, veille sur la station. Quel spectacle ! Ce n’est pas pour rien que Saas-Fee a été désignée « meilleur domaine skiable de Suisse » lors d’une récente enquête... Que les randonneurs se rassurent : 60 km de chemins de rando et de circuits à raquettes les attendent. La luge s’offre également un magnifique sentier: pas moins de 11.000 mètres séparent la station de Kreuzboden de celle de Saas-Grund nichée dans la vallée. Un dénivelé pas trop raide - 841 mètres - qui promet à toute la famille une descente fun d’une bonne demi-heure.

 

 

A la recherche de l’authenticité

On a toujours préféré le village montagnard typique aux stations de ski modernes. Tout est une question d’atmosphère. L’église pittoresque, les chalets en bois qui font partie du patrimoine historique, les rues pavées interdites aux voitures, le resto rustique à l’hospitalité franche, chacun à sa manière participe au charme que distille Saas-Fee. On ne compte plus en effet les raccards (ou mazots) remis en état, qui à eux seuls confèrent une rusticité indéniable au village. Les raccards ? A peu de chose près un grenier, construit sur des pilets (des pièces de bois verticales) et palets (des disques en pierre) pour empêcher les rongeurs d’entrer dans la pièce. A la différence cependant du grenier, le mazo ou raccard ne comporte qu’une seule et grande porte et servait principalement à entreposer et à travailler le blé, et non à stocker nourriture ou ustensiles.

 


 

Où dormir ?

On a testé le Capra, au cœur du village, à 5 minutes à pied des remontées mécaniques. Un élégant hôtel 5 étoiles de style alpin contemporain qui allie élégance et ambiance cocoon. On aime: la jolie vue panoramique sur les montagnes et les dégustations de vins proposées par la maison. www.capra.ch

 

A voir

L’allalin à 3.457 mètres, le plus haut restaurant tournant au monde. Il va sans dire que la vue sur le sommet des glaciers et montagnes, et la plaine du Pô, est tout bonnement époustouflante. On y accède par le métro alpin.
Métro alpin : ce n’est pas vraiment un métro, mais un funiculaire souterrain qui rejoint en 10 mètres par seconde le plus haut restaurant panoramique du monde.

 


 

 

Le magazine "Lëtz Be Healthy" peut également être trouvé en ligne sur letzbehealthy.lu